Lavoir Place de la salle des fêtes

En 1817, le Conseil municipal désire acquérir une petite parcelle de terrain afin d’agrandir la fontaine et le lavoir mais se heurte au refus du propriétaire. Va-t-il poursuivre jusqu’à la Déclaration d’Utilité Publique? Rien ne l’indique. Ce lavoir non couvert est remplacé en 1875 par une construction communale, sur le ruisseau des Deux Fonts. Le terrain est acheté 330 F et les travaux sont estimés 1 250 F. Les 640 F du remboursement par l’État du contingent des mobilisés et un secours départemental de 250 F permettent de faire face à cette dépense. Mais ce lavoir manque d’eau en période sèche ! (Arch. dép. Sarthe, 2 O 320/7)

 En 1955, la municipalité choisit d’élever dans le jardin du presbytère, un bâtiment carré entièrement fermé, couvert en ardoises, avec des verrières au sommet du toit. Le bassin en ciment, avec deux côtés de lavage à genoux et deux côtés de lavage debout, est alimenté grâce à une pompe sur le puits du presbytère. Puis, en 1971, il est relié au réseau d’eau communal. (Mairie)

.

Monument aux morts place de la mairie

commune de Saint Pierre des Bois

A ses enfants morts pour la France

1914     1918

1939     1945

Cette plaque en marbre gris ne comporte que la dédicace, sans aucun nom. Elle est apposée sur un mur pignon de maison, dans un rectangle crépi. Une jardinière est posée au pied.

Monument paroissial

 

Soldats de la paroisse morts pour la France

Une liste manuscrite dans un cadre en bois sculpté, posée sur deux boîtes, recueille les noms de 9 soldats par année.