Mamers

Lavoirs de la ville

La ville de Mamers a construit et entretenu une dizaine de lavoirs publics au cours d’un siècle. La plupart se trouvaient sur la Dives. Cette petite rivière traversait la basse ville entre deux coteaux en formant une cuvette. C’était un cours d’eau large de deux mètres, endigué entre les murs des maisons particulières, quelques ponts de pierre permettant la circulation.

situation des différents lavoirs sur le plan cadastral numérisé de 1828 (Arch.dép.Sarthe PC/182/001
plan  1851 Arch.dép.Sarthe 110 AC 420
carte postale quai Barutel

Une terrible catastrophe a frappé la ville basse le 7 juin 1904. Suite à un orage d’une rare violence et à des pluies diluviennes, la Dives s’est transformée en un torrent furieux qui a tout emporté. Dix sept personnes sont mortes.

SAUVETAGE HÉROÏQUE

carte postale
Article sur le site histoire-généalogie
carte postale

Lavoirs du quai Barutel

Rue de Cinq ans
plan 1933        Arch.dép.Sarthe 2 O 181/13

(Arch. dép. Sarthe, 2 O 181/13)

C’est le seul lavoir encore existant.

Monument aux morts

Près de la place de la République

Cette haute pyramide est surmontée de la statue d’un poilu s’avançant vers nous, baïonnette d’une main, drapeau de l’autre, le regard tourné vers le lointain. La dédicace est sculptée sur le socle. Les noms et prénoms de 204 soldats sont gravés dans la pierre, par année, en lettres rouges, sur trois faces du socle; les noms de 34 victimes de la guerre 1939-1945 sont répartis par année sur trois faces, à la base, ainsi que 2 victimes en Algérie. Sur le fût, se retrouvent l’emblème de la ville sur palme et rameau d’une part et un ensemble palme, rameau de chêne, d’olivier et croix de guerre d’autre part.

Guerre 1939-1945

  • 1939: Pierre BAHIER, Marcel BRIS
  • 1940: Bernard ABOT, Henri BROSSE
  • 1941: René CHAMPROUX, Victor CHARPENTIER, Ernest DRACHE, Julien GUERRIER, Ernest LAJEANNIERE
  • 1942: Denis BELLAYER
  • 1944: René BOUET, Lucien BOUFFARD, Robert FOUQUET, Jacques GABIN, Fernand HEROIN, Gustave OLIVIER, Armand PECHON, André RICHEPIN, Louis SART, Roger TREBOUL
  • 1945: Pierre AUBERT, Robert CARON, Robert CHAUSSIS, Edouard DAGRON, Paul ETOC, Gabriel PRUNIER, Albert ROULLE, Marcel LELIEVRE

(Indochine)

  • 1946: Bernard LEHOUX
  • 1947: Pierre LOUIS, Albert ROCHER
  • 1949: Lucien BARAULT, André BLANCHET
  • 1951: Georges GRANDIDIER

Algérie: Abel MONGUILLON, Jean-Marie GARNIER

(Arch. dép. Sarthe 2 O 181/13B)

À la suite de cet article, la section de Mamers de l’U.N.C. manifeste sa forte déception d’avoir été écartée de cette cérémonie alors que ses membres furent dans la souffrance pendant ces années terribles et de ne pas avoir pu les honorer glorieusement.

Lors des travaux de 1984, le monument a été déplacé de la place Carnot, vers la place de la République.

Dans le bas du cimetière, un grand ensemble de croix blanches constitue le carré militaire avec un monument au nom du « Souvenir Français ».

vu d’en haut
vu d’en bas

Monument paroissial

Dans l’église Notre-Dame de l’Assomption, deux plaques noires avec un liseré de drapeaux bleu-blanc-rouge, sont fixées de chaque côté d’un autel pourvu, en son centre, d’une Piéta. Les noms et prénoms de 185 soldats sont gravés en lettres dorées, par année; un récapitulatif par grade est inscrit à la fin de cette longue liste.

Guerre 1870-1871

Haut du cimetière

C’est une double tombe, conforme à la loi de 1873 qui rappelle le passage des Prussiens dans la région de Mamers en 1870-71.

(Rapport de 1878 de M. de Marcère ministre secrétaire d’État au département de l’Intérieur; exécution de la loi du 4 avril 1873 relative aux tombes des militaires morts pendant la guerre 1870-1871)

error: Ce contenu est protégé