Lavoir

plan 1902 Arch.dép.Sarthe 2 O 393/8

En mai 1901, le Conseil municipal constate que « la commune a grand besoin d’un lavoir car le bourg et une grande partie de la campagne ne possèdent pas d’eau propre pour laver ». D’après le rapport des Ponts et Chaussées, le lavoir sera établi sur la rive droite d’une «boële» de décharge de l’Huisne, à 1,50 m de la rive naturelle de celle-ci, sur une parcelle du Grand Pré, A n° 73, au bord de la route de Vouvray-sur-Huisne à Tuffé.

Les murs seront maçonnés en mortier de chaux avec joints cimentés et des briques doubles dans les angles du mur du fond. Ils soutiendront, avec trois poteaux posés sur des dés, une charpente à un pan, couverte en ardoises. Le sol sera pavé de briques du Gibet (Orne). Le 25 juillet 1902, le décompte des travaux de l’entrepreneur de Connerré, M. GESLIN, s’élève à 857 F. La municipalité peut financer ce projet grâce à la rente de location de la ferme du Pavillon qui lui appartient. (Arch. dép. Sarthe, 2 O 393/8)

Le lavoir a été détruit dans les années 1970.