Lavoir Route de La Flèche

En 1864, la municipalité fait l’acquisition d’un terrain le long du ruisseau Les Cartes, parcelle B n° 116, à 250 m du bourg, pour 150 F afin d’y établir un lavoir et un abreuvoir. Cette parcelle est en plantations et le bord du ruisseau sert déjà d’emplacement pour les laveuses. Ce lavoir sera doté d’un abri, en 1906, pour un coût de 674 F, accepté grâce à une vente de peupliers de 380 F et une souscription de 304 F. (Arch. dép. Sarthe, 2 O 366/7)

L’inscription sur le fronton indique qu’il a été reconstruit en 1948. Ce bâtiment entièrement en ciment, éclairé par deux fenêtres se trouve maintenant un peu en retrait du ruisseau.

.

Monument aux morts cimetière

1914      1918

Aux enfants de Thorée

morts pour la France

Ce monument en pierre est composite: une base, un socle très sculpté où prennent les noms des soldats puis une colonne, elle aussi sculptée. Les noms et prénoms de 42 soldats sont inscrits en lettres rouges: 7 gravés dans la pierre sur la façade et les 35 autres sont gravés sur deux plaques latérales en marbre gris; une victime de la guerre d’Algérie y a été ajoutée. Sur le rebord de la base, un nom a été gravé dans la pierre: MERCIER François. Une plaque a été ajoutée à la base pour 2 victimes de la guerre 1939-1945: HAMARD Lucien et ANJUBAULT Robert. Pour ce dernier, une plaque individuelle indique qu’il est mort en déportation à Mauthausen le 28 avril 1945, à l’âge de 24 ans.

 

Le 5 septembre 1919, le maire propose au conseil d’élever un monument dans le cimetière pour glorifier la mémoire des enfants de Thorée « Morts pour la France » pendant la guerre 1914-1918. Le conseil vote un crédit de 1 000F à prélever sur «les travaux d’installation d’un bureau de poste» et décide d’ouvrir une souscription publique. Celle-ci s’élève, d’après le reçu du percepteur du 1er mars 1921, à 1 434,25F.

En octobre 1919, le conseil approuve les plans et le devis de 2 500F.Le monument sera placé dans le cimetière à l’extrémité de l’allée située à droite de l’entrée. Le devis établi par M. Gabriel Guitter, marbrier-sculpteur à La Flèche, 1 et 3 rue de la Sous-Préfecture, comprend un socle de base, un deuxième sculpté représentant les attributs militaires divers, les inscriptions, une base de colonne, une colonne genre rustique sculptée d’un trophée de drapeaux casque et branche de laurier en relief, le tout sur une assise de maçonnerie exhaussée au-dessus du sol. Le prix de 2 500F englobe la livraison totale du monument en pierre de Lavoux avec la pose et les noms gravés en lettres d’or. Le préfet puis le ministère de l’Intérieur approuvent le projet.

Le 21 février 1921, le maire expose au conseil que le monument est terminé. Le conseil insiste auprès du préfet pour que l’autorisation de payer M. Guitter soit accordée au plus tôt. (Arch. dép. sarthe 2 O 366/7)

Monument paroissial nef

Aux enfants de Thorée

morts pour la Patrie

1914      1918

Les noms et prénoms de 29 soldats dont 2 disparus sont gravés en lettres dorées sur cette plaque de marbre blanc.