Lavoir Rue du Lavoir

En novembre 1858, suite à la sécheresse et au manque d’eau dans le bourg, le Conseil municipal décide d’établir un lavoir à la source située au bout de l’ancienne rue du cimetière. Les travaux sont confiés à un ouvrier du village, M. François MERCIER, pour 50 F. Après avoir retiré 30 m3 de terre et construit un mur de soutènement en pierres sèches, il place un madrier de 7 m de long pour le lavage, sur trois piliers en chêne.

 

plan 1909      Arch.dép.Sarthe 2 O 363/8

 

En 1909, pour l’agrandissement, la municipalité procède à un échange de terrain, avec le riverain, en lui abandonnant l’ancienne rue du Cimetière (en jaune les parties acquises et en rouge les parties cédées).

Le bâtiment est clos d’un bardage en peuplier et couvert en tôles ondulées en 1926. Les six poteaux de la charpente en chêne et peuplier, reposent sur des dés en ciment. (Arch. dép. Sarthe, 2 O 363/8)

Restauré en 1996, les tuiles ont alors remplacé la tôle. Des laveuses ont continué à le fréquenter jusqu’en 2000.