Lavoir du bourg Chemin du Lavoir

Le 11 mai 1863, le Conseil municipal, devant le « besoin pressant d’un lavoir », choisit de l’établir rue de la Roche, sur une portion de vigne A n°  547, acquise de M. MOULLIN de la BLANCHÈRE pour une valeur de 150 F. Celui-ci va faire un don équivalent. La souscription de 193,40 F en nature et de 214 F en espèces et la vente de deux terrains communaux viennent aider à financer cette dépense de 1 650 F.

En 1906, un arrêté du maire interdit de puiser l’eau du lavoir public.

En 1920, les travaux de couverture sont confiés à M. Louis CHATEAU, charpentier au village, sur un devis de 2 500 F.  (Arch. dép. Sarthe, 2 O 348/7)

Il a été restauré à la fin des années 1990.