Lavoir Chemin de l’Égoutier, C123

Dans les années 1860, de nombreux propriétaires sont autorisés à établir des barrages de lavoirs sur la Longuève.

En 1933, la municipalité emprunte 3 500 F sur 8 ans, à 3,5 %, afin de financer la construction d’un lavoir couvert estimée 4 630 F. (Arch. dép. Sarthe, 2 342/7 ; 210 AC 42)

La restauration de 2012 a conservé une toiture en tuiles de Bourgogne et son financement a été assuré par la participation de Fonds européens et du Conseil général.