Lavoir Rue du lavoir

Le 8 décembre 1929, M. TRIGER offre un terrain à la commune pour l’établissement d’un lavoir au bord de la Saosnette. Cette cession se fait à condition que la municipalité aménage un local pour les ornements de l’église dans l’ancien presbytère, qu’elle abandonne ses droits sur l’ancien lavoir établi sur son terrain, qu’elle prenne à sa charge, les frais de bornage et d’actes notariés. Peu après, un marché de gré à gré est passé avec le maçon de Marolles-les-Braults pour construire un lavoir clos de murs en briques et couvert en tuiles mécaniques sur liteaux de sapin. Le plancher mobile en deux parties est réalisé en chêne comme la planche à laver. Des marches en ciment permettent l’accès aux deux portes coulissantes en bois blanc. La réception définitive a lieu le 29 décembre 1931 pour 12 170F. (Arch. dép. Sarthe, 2 O 335/8)

Endommagée par une tempête, la toiture a été réparée dans les années 2010.