Lavoir Carrefour des rues du Four à chanvre et du Lavoir

Le 3 août 1888, l’agent-voyer établit un devis de 300 F de réparations pour le lavoir situé route d’Assé-le-Boisne. Une souscription de 130 F et une subvention de 100 F viennent aider  au règlement de cette dépense. Dix ans plus tard, des réfections à la maçonnerie sont nécessaires et une couverture en tuiles est posée pour 400 F. (Arch. dép. Sarthe, 2 O 332/7)

Ce lavoir a été restauré.