Lavoir de la fontaine dans le bourg, à la fontaine

plan 1902         Arch.dép.Sarthe 2 O 327/7

 

En 1902, la commune ne possédant aucun lavoir public, le Conseil municipal délibère afin d’en créer un, alimenté par l’eau de la fontaine publique, sur un terrain, cadastré C n° 371-372, situé au bord du Rosay Nord, cédé par la Comtesse de MONTALEMBERT pour 100 F. Une souscription de 113 F participe au paiement des 600 F du devis. (Arch.dép.Sarthe 2 O 327/7)

Le bassin du lavoir qui ne retenait plus l’eau a reçu une bâche étanche dans les années 1984/85 et des petites réfections lui ont gardé son aspect originel.

 

 

 

 

Lavoirs en forêt

En 1898, le service des Eaux et Forêts accorde à la commune une concession en forêt pour neuf lavoirs (bassins) dont le Buisson, le Blavoust, le Bas du Tertre et l’abreuvoir de la Rue aux Chèvres, moyennant une redevance annuelle de 1 F. Cette tolérance est consentie pour une durée de 9 ans. Aucune construction ne peut y être faite sans autorisation de cette administration et les animaux abreuvés ne doivent en aucun cas quitter les sentiers. (Arch. dép. Sarthe, 7 M 746)

 

lavoir du Buisson en forêt, près de la maison forestière

 En 1925, les habitants de ce hameau réclament un lavoir couvert. Trois ans plus tard, la municipalité vote le devis de 2 500 F et confie la surveillance des travaux à l’agent-voyer de Bourg-le-Roi. (Arch. dép. Sarthe, 2 O 327/7)

Ce simple abri en planches, couvert en tôles, est toujours existant.