Lavoir

Le 14 janvier 1939, le maire demande au ministère de l’Agriculture, le concours gratuit du Génie rural et une subvention pour l’installation du lavoir communal et la distribution de l’eau. Un an après, les frais à engager étant trop importants, la municipalité renonce au projet. (Arch. dép. Sarthe, 2 O 319/7)

Un lavoir a bien existé au centre du bourg et a été bouché il y a une quarantaine d’années. Un autre était établi à Rivallon, à deux ou trois kilomètres du village, sur le ruisseau dit de la fontaine de la Pérauderie. (Mairie)