Lavoir du bourg rue de la Petite Fontaine

Jusqu’en 1839, la rue du bourg, en forte pente, est parcourue en son milieu par un cours d’eau qui coule continuellement et qui est « sujet d’insalubrité l’été et sujet de danger l’hiver avec la glace ». Le maire, sur conseil de l’agent-voyer, entreprend des travaux de détournement de cette eau pour améliorer la traverse du bourg. De vives protestations s’élèvent chez les habitants qui utilisaient cette eau comme abreuvoir et lavoir, depuis toujours.

plan 1901         Arch.dép.Sarthe 2 O 284/7

En 1901, le cordonnier cède une surface de 36m² de son jardin, A n°304, au bord du ruisseau de l’Etangsort pour établir un lavoir public à l’angle du chemin. Six poteaux en chêne posés sur des dés en briques belges soutiennent la charpente en chêne et peuplier couverte en ardoises. Ce bassin de 7m sur 3m est maçonné avec des moellons des carrières du pays et du sable de la carrière de Lhomme. L’arrière et l’un des pignons sont clos par des voliges. La souscription de 51 personnes rapporte 156,50F pour le devis de 425F et un secours départemental de 100F est accordé. (Arch.dép.Sarthe, 2 O 284/7)

Ce lavoir a été restauré en 2012.

 

 

Lavoir de la fontaine Marie hameau de la fontaine Marie

Ce lavoir pour six à huit laveuses, clos sur deux côtés, est couvert en tôles de fibrociment. Une vanne régulait le niveau d’eau qui affleurait la planche quand les laveuses étaient agenouillées dans leur « case ».

Lavoir de St Frimbault dans le bourg

C’est un petit lavoir couvert en tôles de fibrociment, clos en planches et dont le sol est cimenté.