Lavoir

Selon la mairie, ce village n’a jamais eu de lavoir communal.

Monument aux morts près de l'église

Aux enfants de Rouillon

morts pour la France

1914-1918    1939-1945

Les noms de 24 soldats sont gravés en lettres dorées sur une plaque de schiste apposée sur le socle de cette pyramide. A la base, une autre plaque pour les 4 victimes de 1939-1945 dont un déporté et une victime en Algérie. La dédicace est gravée sur le fût, sous une croix de guerre sculptée et une palme en bronze sur le côté.

 

Le 26 mars 1922, le conseil, après en avoir délibéré, décide d’ériger un monument aux soldats de Rouillon morts pour la France pendant la guerre, sur un terrain communal situé au bourg près de l’école publique de filles. Le maire soumet le projet dressé par M. Baufreton, marbrier-sculpteur au Mans. Le conseil accepte la proposition dont la dépense de 3 000 F sera couverte par une souscription et par un crédit communal porté au budget additionnel de 1922.

Un marché de gré à gré signé est passé entre le marbrier et le maire, le 20 juin 1922. Le monument en granilith sera posé sur un carré en béton de 2 m de côté. La base aura une hauteur de 1,60 m et le monument une hauteur totale de 3,30 m. À l’avant de la pyramide existera une croix de guerre sculptée et dessous une palme bronzée. À droite de cette palme sera gravée une dédicace en lettres noires. Les noms et la première lettre du prénom seront gravés sur une plaque de schiste vernie fixée à l’avant de la base. Ce monument sera exécuté pour le prix forfaitaire de 3 000 F. Il sera livré dans les 15 premiers jours de juin ; le transport restant à la charge de la commune ainsi que les matériaux des fondations et la chèvre nécessaire au montage. (Arch. dép. Sarthe 2 O 259/7)

L’inauguration eut lieu le 2 juillet 1922.

 

La place de l’église a pris de nom de Place de la Paix.

 

 

 

Soldats morts pour la Patrie

Au cimetière, cette tombe est entourée de huit torches reliées par une chaîne et porte les noms de 10 soldats.

François POISSON 1895-1915, Joseph LASSAY 1866-1916, Georges GUIET 1895-1917, René PAUMIER 1895-1917, Louis JOUSSE 1898-1918, René DUTERTRE 1879-1918, Antoine LIONEUL 1879-1918, Henri LOPIOT 1883-1918, Camille MORIN 1887-1919, Victor CHICAULT 1884-1919

Monument paroissial nef

Aux soldats de Rouillon

morts pour la Patrie    1914 1918

 Cette plaque paroissiale très sculptée (casque, feuillage chêne et laurier, fourragère, grenades) est surmontée d’une croix latine; la croix de guerre est au bas. Les noms et prénoms de 24 soldats sont gravés en lettres dorées sur une plaque de marbre rose. Deux petites plaques ont été ajoutées pour 4 victimes de la guerre 1939-1945 (André COSNUAU, Lucien LEGUILLON, Fernand BREILLAT, Marcel GUITTET  déporté) et une victime en Algérie (J Claude ROUSSEAU).