Lavoir

En 1911, Auguste TISON, entrepreneur à Marolles-les-Braults, dresse le mémoire des travaux exécutés pour la construction d’un lavoir à plancher mobile sur l’Orne Saosnoise, d’un montant de 335F. La couverture du pan descendant vers l’eau est réalisée en vieilles tuiles tandis que celle de l’arrière, sans doute la partie la plus visible depuis la rue, est en tuiles neuves. Il est clos de planches en sapin du nord.(Archives communales 1 M 1)

D’après un témoignage, il a été emporté par une crue.