Lavoir rue de la Poterie (direction Alençon), entre les n° 25 et 27, Grandchamp

Le 17 février 1917, le Conseil municipal étudie la proposition d’achat du lavoir de la ferme de Grandchamp où la population est autorisée, par le propriétaire, à laver son linge. Celui-ci, M. de MALLEVOUE, est mobilisé comme maréchal des logis au 44° Régiment d’Infanterie.

Ce lavoir cadastré A n° 544, situé au bout du pré de l’Ondoyère  avec la haie, est vendu 280 F.

Les travaux de réparations et de couverture en tôles ondulées sont entrepris en 1922 d’après le devis de 1 489,10 F. (Arch. dép. Sarthe, 2 O 213/7)

 Réaménagé avec une palissade tout autour du bassin, cette margelle colorée, réalisée en béton de ciment a remplacé les madriers en chêne du devis.