Lavoir Sur la D43, entrée du bourg en venant de Pirmil

plan 1934     archives communales 1 M 2

En 1862, le Conseil municipal prend la décision de munir le lavoir de chaînes pour exhausser ou abaisser à volonté les planches servant au lavage. En effet, étant situé en amont du moulin de Cochon sur la Gée, il subit les variations du niveau d’eau qui en perturbent l’utilisation. Suite aux crues de 1875 et 1876, rendant le lavoir inutilisable, menaçant les habitations du bourg, une pétition est conduite par Joseph MAICHE qui considère que la retenue du moulin est trop élevée et que les ouvrages de décharge sont insuffisants.

Cette situation en zone facilement inondable, entraîne de nouveaux travaux en 1933. Le devis comprend la réfection des murs, l’établissement d’un dallage en ciment avec caniveau d’écoulement des eaux, le remplacement du poteau supportant la toiture au milieu du lavoir et la réfection de la couverture qui était en ardoises. Des tréteaux en ciment sont ajoutés. (Arch. dép. Sarthe, 2 O 178/7 ; archives communales 1 M 2)

Il a été restauré par l’employé communal, une pile de soutien a été ajoutée et le toit a été raccourci.