Lavoir Rue des Bains ; vers Saint-Maixent D29

Dès 1825, une lettre du sous-préfet fait état d’un projet de construction d’un lavoir aux murs en moellons enduits soutenant une charpente couverte en ardoises, sur le ruisseau des Bains, aux frais du Marquis du LUART.

Le 19 août 1900, la municipalité approuve le devis de 800 F, pour l’ajout des deux ailes et la canalisation du ruisseau. Faute de ressources, elle emprunte 700 F à 3,60 %, sur 10 ans et reçoit une subvention de 50 F. Les murs sont reconstruits en maçonnerie ordinaire, avec moellons et sable du Luart. Le pavage du pourtour est en briques du Gibet (Orne) posées à plat. La charpente nécessite cinq poteaux en chêne fixés sur des pierres de taille en granit d’Alençon pour soutenir la toiture en tuiles ou en ardoises (le devis chiffre au même prix les deux possibilités). Les laveuses disposent d’une planche à laver en chêne et d’un garde du corps pour poser leur linge derrière elles.  (Arch. dép. Sarthe, 2 O 173/7 ; 202 AC 68 ; 1 FP 348/1 et article bulletin municipal)

La réfection de ce lavoir couvert entièrement en ardoises, date de 1989.