Lavoir Rue de la Fuie (indiqué sur le plan du village)

En 1901, la commune, ne disposant pas d’endroits où l’eau est suffisamment abondante pour construire un lavoir, fait appel à un sourcier.

 Le devis des travaux, est réalisé par M. BIGNON, entrepreneur à Laigné. Un bassin de 10 m sur 5 m divisé en deux parties, est prévu. Une longueur sera abritée par un bâtiment aux murs maçonnés, avec une charpente en chêne et peuplier couverte en ardoises carrée forte (M. BIGNON est dépositaire des ardoisières de la Gauterie à Renazé).

plan 1902               Arch.dép.Sarthe 2 O 152/7

 

Pour alimenter ce lavoir, il sera nécessaire de creuser un puits de 8 m de profondeur et d’amener l’eau 120 m plus loin, par des tuyaux en poterie. Le montant en est de 2 999 F. En 1902, le Conseil municipal demande un secours mais la préfecture refuse, les ressources ayant été votées et le lavoir construit.

En 1903, le même entrepreneur agrandit le puits principal et creuse trois autres puits carrés pour avoir de l’eau en quantité suffisante. Il pose des tuyaux de drainage et effectue des travaux sur la charpente et la couverture pour 1 321 F. (Arch. dép. Sarthe, 2 O 152/7 et 10 AC 45; article de Gilbert Couturier dans « la Vie mancelle » n°399)

L’édifice a été restauré à la fin des années 1990 dans un ensemble aménagé en coin de pique-nique. Il est aujourd’hui couvert en tuiles.