Lavoir

En 1856, le Conseil municipal vote 600 F pour le projet d’un lavoir et d’un abreuvoir dans le bourg, rue Chaton, car « l’eau est très rare en été ». La réception définitive aura lieu seulement en juillet 1862.

affiche Arch.dép.Sarthe 2 O 61/7

En 1902, l’agent-voyer fait une nouvelle étude pour couvrir le lavoir avec une charpente métallique qui devrait mieux se conserver au-dessus de l’eau qu’une charpente en bois et une toiture en ardoises. Il propose aussi de cimenter le sol pour que les eaux ne se perdent pas dans les terres. Ce projet reçoit un secours départemental de 200 F et une souscription de 120 F pour son financement. (Arch. dép. Sarthe, 2 O 61/7)

Ce lavoir a été démoli dans les années 1970. Une allée des Lavandières, dans la cité construite en 1980, en garde la mémoire.