Lavoir

Selon des témoignages, ce village n’a jamais eu de lavoir communal.

Monument aux morts route de Chenu

La commune de La Bruère

à ses enfants morts pour la France

1914-1918

Cette pyramide en pierre a été déplacée au milieu des années 1970. Auparavant, dans le cimetière, juste devant l’église, elle se trouve maintenant au fond de la place, dans un espace délimité par deux obus reliés par une chaîne. La dédicace et les noms des 12 soldats ainsi que le nom d’un soldat pour 1939-1945, sont gravés sur une plaque apposée sur le socle.

En 1919, « le conseil municipal tient à envoyer à l’armée américaine et à son chef le Général Pershing avant son départ pour l’Amérique, ses biens sincères remerciements pour l’appui qu’elle a bien voulu prêter à la France et à ses alliés pendant la lutte terrible qu’il a fallu soutenir contre l’allemand envahisseur de 1914-1918. Il remercie également et du fond du cœur la nation américaine toute entière pour son soutien moral et financier qu’elle a bien voulu apporter à notre pays si cruellement éprouvé et, fier de sortir de cette lutte victorieuse, vive le Général Pershing et vive le Président de la nation américaine. » (note  10 de l’auteur : Il s’agit naturellement d’une erreur du conseil municipal qui voulait remercier ici le Président des États-Unis d’Amérique).

 Il est décidé la même année d’élever un monument à la mémoire pour les soldats tombés au Champ d’Honneur des guerres 1870-1871 et 1914-1918. Une souscription est lancée qui permet de recueillir 1300fr. Le monument sera inauguré le 11 novembre 1920.(extrait de « La Bruère des origines à nos jours » de Jean René Becker, p 61, paru en 1997)

Monument paroissial

Il n’y a pas de monument paroissial dans cette commune.