Lavoir du Pont Tatin bourg, rue Geneviève Hobey

plan 1901   Arch.dép.Sarthe 2 O 141/7

En 1901, la municipalité se préoccupe de construire un lavoir public couvert sur la Vilette, au Pont Tatin, pour quinze laveuses. Le devis de 1 520 F est en partie financé par une souscription de 730 F et une subvention départementale de 200 F. Des murs en moellons et trois poteaux en chêne sur des dés en grès supportent une charpente en bois blanc. La toiture de tuiles, à deux pans avec des croupes, est terminée par un faîtage en terre cuite. Le fond du bassin et l’intérieur du lavoir sont pavés en dalles de grès. Un madrier en chêne de 12 m, une main courante derrière les laveuses et, à l’arrière du bâtiment, une plateforme pour servir de dépôt aux brouettes et autres véhicules, complètent l’installation. (Arch. dép. Sarthe, 2 O 141/7)

Il a été restauré au début des années 2000.

Lavoir de la Pellerie Hameau de la Pellerie ; D338

Il appartient à la commune depuis 1947.

Il conserve une margelle en pierre sur la partie à ciel ouvert.

Monument aux morts près de l'église

Aux morts et disparus de la Grande Guerre

La commune de Fyé reconnaissante

Ce monument en granit est élevé dans un espace délimité et fleuri. Les noms de 45 soldats sont gravés en lettres rouges, par ordre alphabétique sur les côtés du fût de la pyramide; la dédicace, elle, court du fût jusqu’au socle. Une petite plaque a été ajoutée en façade pour les 10 victimes de la guerre 1939-1945 et une plaque commémorative de la Libération est apposée sur le côté.

Monument paroissial nef

La paroisse de Fyé

A ses enfants morts pour la France

1914   1918

ILS ONT DES DROITS SUR NOUS

La plaque de marbre veiné qui recueille les noms gravés en lettres dorées, de 47 soldats par ordre alphabétique, est insérée dans une sculpture en bois réalisée par un agriculteur M. Provost, en 1934. Ce décor très travaillé représente, les drapeaux avec le casque et les rameaux de chêne et d’olivier, les fourragères. De chaque côté, des porte-drapeaux sculptés dans le même bois. Une plaque a été ajoutée juste en-dessous en mémoire des 10 victimes de la guerre 1939-1945. Une autre plaque noire rappelle la Libération de Fyé.

Guerre 1939-1945 cimetière

Fyé

A ses libérateurs

11 août 1944

 

Les corps de 15 victimes des combats du 11 août 1944 dont deux inconnus,  reposent dans le cimetière de la commune. Des plaques diverses ont été déposées sur ces deux tombes.

Guerre 1939-1945 monument hommage à la 2e D B bord de la D 338

Honneur et Patrie

A la gloire des combattants de la Division Leclerc

tombés au Champ d’Honneur pour la libération d’Alençon

combats des 9-10-11 août 1944

Cet imposant monument, sous forme d’un char, se dresse au bord de la D 338 en arrivant à Fyé dans la direction d’Alençon, sur les lieux des combats du 11 août 1944. La dédicace est surmontée d’un médaillon du Général Leclerc; une croix de Lorraine sur la France symbolise cette 2e D B. Les noms des 97 soldats qui sont tombés pendant ces combats en Sarthe sont gravés sur les côtés du monument et en façade, les noms des communes: Ballon, Louvigny, Mézières-sous-Ballon, Ancinnes, Champfleur, Coulombiers, Bourg-le-Roi, Rouessé-Fontaine, Chérancé, Fyé, Saint-Germain-de-la-Coudre (Saint germain-sur-Sarthe). Ce monument est l’œuvre du sculpteur G. Humeau dans un granit provenant de chez Mordefroy à Alençon.

 

Le 11 août 1944, en fin de matinée, la colonne de blindés d’avant-garde du sous groupement du commandant FARRET Axe A remonte en progression rapide la route nationale 138 du Mans vers Alençon. Distant de 50m environ les uns des autres, les chars Sherman et divers engins de la 2e D B se suivent à vive allure entre le croisement de La Hutte, commune de Saint-Germain-sur-Sarthe et l’agglomération de Fyé La Route. Arrivée à quelques centaines de mètres de l’entrée de Fyé, la colonne est immobilisée par des antichars allemands embusqués à l’ouest de l’agglomération, derrière une végétation épaisse de bosquets et de haies, dominant la Nationale

En quelques instants, le peloton d’avant-garde de la 2e D B sera la proie des flammes. C’est ainsi que cinq chars Sherman PAIMPOL, COMPIEGNE, CHARTRES, REIMS, BREST, une auto mitrailleuse M 8, un half-track le BRETAGNE et une motocyclette seront détruits. 25 soldats de la 2e D B trouveront la morts et 24 seront blessés. Fyé sera libéré le 11 août 1944, en fin d’après-midi.

Les cérémonies commémoratives du 2e anniversaire de la Libération de Fyé feront rapidement avancer l’idée d’ériger à l’emplacement précis des combats du 11 août 1944, un unique et imposant monument en hommage à la mémoire du Général Leclerc de Hautecloque et aux 97 soldats tombés au champ d’honneur lors des différents combats que livra la 2e D B en Sarthe. Malgré la mort accidentelle du Général LECLERC le 28 novembre 1947, ce projet verra le jour. L’inauguration du monument de la 2e D B se fera le 22 août 1948 en présence de Madame la Générale LECLERC.

La presse locale rend compte de cet évènement qui a commencé par un rassemblement au parc des Tourelles avec une messe près de la tombe de Geneviève Hobey puis s’est poursuivi par l’inauguration de ce monument en hommage à la 2e D B; discours, remise de décoration, défilé d’un détachement de 500 hommes de la division venus  de Rambouillet et Melun, d’un détachement du Camp d’Auvours, d’un détachement du 13e Dragons d’Alençon. Après le déjeuner, un concert au parc des Tourelles a terminé cette journée.

sur le monument aux morts
près du monument paroissial

Des plaques commémoratives rappellent cet évènement, l’une sur le monument aux morts et l’autre, près du monument paroissial.

 

Guerre 1939-1945 plaque en mémoire de G.Hobey entrée parc des Tourelles

A la mémoire de Geneviève Hobey