Cette commune fut jumelée avec Guécélard jusqu’en 1880 mais nous n’avons trouvé aucun document attestant de la présence d’un lavoir communal. Celui de Guécélard fut construit en 1909.

D’après des témoignages, les femmes se rendaient jusqu’à la rivière, en face du moulin et au niveau de la maison du passeur.

Monument aux morts cimetière

Aux enfants de Fillé

morts pour la France

1914     1918

Cette stèle en pierre blanche se dresse à l’entrée du cimetière. Elle est très ouvragée avec des sculptures: croix de guerre au sommet, casque dans des feuillages de chêne, fourragères, grenades et croix de guerre sur la tranche. Les noms et prénoms de 21 soldats sont gravés en lettres dorées, par ordre alphabétique sur une plaque noire au centre du monument. Deux petites plaques ont été ajoutées pour 4 victimes de 1939-1945 et une victime en Indochine.

Une foule importante a participé à l’inauguration du monument aux morts le 11 novembre 1923; une banderole « HONNEUR A NOS VAILLANTS POILUS » était déployée le long du canal. Il a fallu pratiqué une ouverture dans le mur du cimetière pour introduire le monument; cette brèche a été masquée par des grilles. (site « Fillé sur Sarthe de 1900 à nos jours » avec de nombreuses photos et documents)

Monument paroissial bas-côté droit

En mémoire des fils de Fillé-sur-Sarthe

morts pour la France

1914-1918     1939-1945     1945-1954

Ce n’est pas un monument paroissial classique. Une niche renferme un livre d’or et un coffret renfermant de la terre de Douaumont (Meuse), de Villeneuve-au-Chemin (Aube), St Aubin sur Mer (Calvados). Le livre regroupe les noms de 22 soldats morts pendant la guerre 1914-1918, de 4 victimes de 1939-1945 et d’une victime en Indochine.Chaque page du livre est consacrée à un soldat.

Une plaque rend un hommage particulier à ce soldat tombé en Indochine.