Lavoir Sur la D50, à proximité du village

En 1848, le Conseil municipal énonce avec précision le projet de construction du lavoir de la Montagne de la Monnerie. C’est un bâtiment de 8,66 m de long sur 2,33 m de largeur (seule conversion des mesures données en toises tout au long du devis). Sont envisagés:

  • des murs en pierres sèches d’une épaisseur de 49 cm et enduits,
  • une charpente à trois fermes à tirants, le quatrième poteau à l’arrière formant un montant pour la porte,
  • une toiture couverte en voliges de sapin.

Soixante-quatorze personnes ont souscrit en argent ou en journées de voitures pour la réalisation de ce lavoir. Une même contribution apparaît pour les réparations et le paiement du nettoyage mensuel.  (Arch. dép. Sarthe, 256 AC 62 ; 2 O 131/8)

Des changements sont certainement intervenus depuis cette construction tout en bois. Les derniers travaux de réfection datent de 1989. Ce lavoir est maintenant couvert en ardoises. D’après un témoignage, il n’en reste que la moitié, l’autre partie était à ciel ouvert. Il était très utilisé jusqu’au début des années 1960.

Une remise en valeur vient d’être faite en 2016-2017.