Lavoir

Le 1er novembre 1925, le Conseil municipal vote la construction d’un lavoir public et en accepte les devis du charpentier de 1 171,10 F, du maréchal de 61,60 F et du maçon de 125 F ; soit un total de 1 357,70 F. (Arch. dép. Sarthe, 2 O 128/7)

Ce lavoir, au centre du bourg, était clos de murs et couvert en ardoises. Une fenêtre à petits carreaux éclairait les laveuses. Il a été détruit dans les années 2000.