Lavoir Hameau des Sources

La municipalité acquiert en 1822 un petit terrain avec source au lieu-dit les Sources  ou  fontaine du Gouffre  pour y établir un lavoir public. Les Domaines notent que cet achat  n’intéresse qu’une petite partie des habitants car il est trop éloigné du bourg, environ 1,5 km. Cette promesse de vente est assortie de conditions : entretien de la clôture, récupération des pailles que les laveuses apportent chaque jour pour leur usage et gratuité du droit de lavage pour le vendeur et ses descendants. Toutes ces conditions seront sujettes à contestation après le décès de la vendeuse, de la part des héritiers. En 1853, les élus ayant essayé, sans succès, de faire supporter les frais de réparation par une souscription, ils prélèvent le montant des frais sur la vente de terrains communaux.

plan 1889     Arch.dép.Sarthe 2 O 120/8

C’est en 1889 que la municipalité entreprend d’importants travaux d’amélioration de ce grand lavoir de 22 mètres : maçonnerie, briquetage de la cheminée et des placards, du caniveau d’écoulement, élévation d’une charpente en chêne et peuplier reposant sur des murs et trois piliers en chêne, couverte en tuiles de Domfront, installation de chevalets pour égouttage du linge.

En 1930, une partie du lavoir et le terrain attenant sont loués à la Brûlerie, 100 F par an, pour une durée de 99 ans. (Arch. dép. Sarthe, 2 O 120/8). Éloigné du bourg, il est aujourd’hui en souffrance.