Lavoir Rue Kleber Vaudron (D48), vers Broc

Le 21 septembre 1894, le Conseil municipal vote le devis de construction du lavoir public, sur la Marconne. Les travaux concernent la charpente en chêne et peuplier, couverte en ardoises, avec des gouttières en zinc, la porte en bois blanc et les planchers mobiles. A la réception définitive du 9 décembre 1894, la facture de l’entrepreneur se monte à 873,26 F. Mais la planche à laver pose problème ; la nouvelle devra être « en bon bois et à vive arête ». (Arch. dép. Sarthe, 2 O 118/8)

Ce lavoir garde une belle charpente en partie chevillée et les treuils de relevage des planchers.