Lavoir

La commune n’a compté que des lavoirs privés en bois, utilisés par toutes les femmes du village et aujourd’hui disparus. (Mairie)

Monument aux morts près de l'église

Commune de Cures

Morts pour la France

 

Une stèle moderne en granit avec une plaque noire où sont gravés 29 noms en lettres dorées pour 1914-1918 et 4 noms pour 1939-1945, est érigée dans un angle, près de l’église. Son inauguration a eu lieu en novembre 2014.

 

 

Dans l’extrait du registre des délibérations du 25 janvier 1920, le maire donne les détails de la dépense 1 402,40 F  pour la fête du 28 décembre 1919 pour l’inauguration du monument. Cette somme qui n’est pas budgétée, sera  prélevée sur le chapitre des « Bâtiments communaux ».

  •  1 jeu de 6 piles Flambeaux fonte et 6 chaînes,
  • 1 bordure en pierre « Grand-Plantier »,
  • 1 socle en pierre « Blanc Royal » avec moulures,
  • 1 plaque de marbre blanc de 0m85 par 0m95,
  • 2 plaques de marbre blanc 0 m 65 par 0 m 70
  • 1230 lettres gravées et dorées
  • 1 palme et une croix de guerre
  • 1 trépied en fer forgé peint et bronzé
  • 12 rosaces en cuivre

La plus grande plaque de marbre blanc a été posée au cimetière, une autre à l’école et une à la mairie. Le 28 février 1920, le maire informe le conseil d’une dépense supplémentaire de 68 F pour le couchage et la nourriture de deux hommes qui ont travaillé à la préparation de la pose des trois plaques en mémoire des morts pour la Patrie. (Arch. dép. Sarthe 2 O 112/8)

Ce fut une fierté pour le maire, Dominique Amiard, d’inaugurer le nouveau monument aux morts, rénové et déplacé du cimetière au centre du village, près de l’église, en présence de la députée Françoise Dubois, du conseiller général Joël Métenier et des associations cantonales d’Anciens Combattants, en novembre 2014. Il a rappelé que l’ancien monument (une plaque dans le cimetière) réalisée par M. BONNIN artisan au Mans, avait été inauguré le 28 décembre 1919. Cette plaque a été refaite en ardoise, à une date non retrouvée, sur laquelle ont été ajoutés les noms des soldats de la guerre 1939-1945. C’est ce Monument usé par le temps, éloigné du centre bourg qui a fait l’objet de toute notre attention et que vous avez désormais devant vous, a déclaré le maire. Il a salué le travail et les conseils de l’entreprise Crétois de Conlie: la plaque a été conservée, repolie et le lettrage redoré, puis posée sur un monument neuf en granit pour un rendu de qualité, bien intégré. Il a également remercié l’ONAC (Office National des Anciens Combattants et Victimes de guerre) qui nous a accompagné financièrement dans ce projet puisque son instance national nous a accordé une subvention de 566€ pour un investissement total de 3394€ TTC.

et de conclure: 29 noms, 29 jeunes hommes, héros inconnus, fauchés avant l’heure figurent sur le monument. Leur sacrifice nous a permis de rester libres et ce monument doit permettre de transmettre aux générations suivantes le souvenir de ce que fut l’hécatombe de 14-18. Replacé au cœur de notre village par la volonté du conseil municipal, son rôle mémoriel n’en sera que plus affirmé. (source: l’hebdomadaire Les Alpes Mancelle libérées)

Monument paroissial nef de l'église

Paroisse de Cures

Morts pour la France

1914           1918

Une plaque de marbre blanc est fixée sous la statue du 500e anniversaire de Jeanne d’Arc 1412-1912. Toutes les inscriptions sont gravées et dorées: les 29 noms des soldats, une croix latine et une croix de guerre accrochée à un rameau d’olivier.