En 1894, la commune reconstruit son lavoir public, sur la Bourgelière. L’affaire est urgente. En juillet, le Conseil municipal vote le devis de 1 046,21 F de l’entrepreneur. Les travaux devront être achevés avant le 15 septembre sous peine d’une amende de 10 F par jour de retard. (Arch. dép. Sarthe, 2 O 111/7)

Ce lavoir a été démoli en 1981.