Lavoir

Cette petite commune de 183 habitants possède déjà un lavoir communal en 1886 puisque, cette année-là, le Conseil municipal décide de poser une planche à laver, à savoir un madrier en chêne de six mètres de long sur cinquante centimètres de large coûtant 21 F. Mais ce lavoir ne sera couvert qu’en 1894 quand la mairie vote le devis des travaux de 180 F et y alloue 32 F. Elle compte sur 130 F du Conseil général mais ne recevant que 50 F, elle vend deux peupliers pour 18 F.  (Arch. dép. Sarthe, 2 O 106/7)

Ce lavoir n’existe plus.