Lavoir Route de Villedieu ; chemin entre les maisons, sur une petite place.

C’est un bâtiment d’une vingtaine de mètres de long pour une trentaine de laveuses que la municipalité de Chantenay se propose de construire en 1881, au bord de la rivière des Deux-Fonts. Deux années de démarches seront nécessaires afin d’obtenir la déclaration d’utilité publique et l’expropriation de M. BOURCE pour cette parcelle de quatre ares dans le Closeau de la chapelle.

Les murs en moellons et cinq piliers soutiennent une charpente en chêne et peuplier. Un arêtier en marbre de Loué est prévu à cette longue toiture en ardoises d’Angers.

La municipalité réussit à solder cette dépense de 3 735 F avec une légère imposition et grâce à la vente de peupliers pour 2 460 F, de concessions au cimetière pour 530 F et un secours départemental de 500 F. (Arch .dép. Sarthe, 2 O 59/7 ; 16 AC 111)

La mairie a remblayé le sol de ce très long lavoir et l’association de Protection et Sauvegarde du Patrimoine de Chantenay, lors de son assemblée générale de 2012, envisageait la restauration des margelles en pierre et la fabrication de tréteaux d’égouttage. En 2014, l’étude de la réfection de la toiture est en cours, en partenariat avec le CAUE.