Lavoir Rue du Lavoir

En 1901, la mairie fait dresser un devis de construction d’un lavoir public par l’entrepreneur d’Arçonnay. Des murs en moellons de Fyé vont supporter une charpente en chêne et bois blanc couverte de tuiles de pays. Les fonds de la commune étant insuffisants, elle fait appel aux souscripteurs qui versent 220,75 F. S’y ajoute un secours départemental  de 300 F. Le 31 décembre 1902, c’est la réception définitive pour un coût de 711 F.  (Arch. dép. Sarthe, 2 O 36/7)

Des travaux de réfection ont été réalisés dans les années 1990 par l’employé communal.