Lavoir Route de Saint-Denis-d’Orques, à la sortie du village.

D’après les archives, il s’agit du lavoir de Freuse. C’est le 11 février 1912 que le Conseil municipal demande au préfet l’autorisation de commencer les travaux de couverture, le plus vite possible. Le charpentier doit avoir fini avant le 30 juin de cette même année ! Une charpente en bois local s’appuie sur des murs en moellons et, sur des poteaux posés sur des dés en pierre de taille de marbre, à chaque angle du bassin. Le devis se monte à 2 959 F. (Arch. dép. Sarthe, 2 O 19/7)

C’est une bâtisse en moellons de pays, basse mais imposante, nichée dans un endroit boisé disposant d’un espace de pique-nique. Un chemin herbeux nous emmène vers l’entrée, sans porte. Le bassin carré, avec ses trois margelles en ciment, se remplit constamment d’eau de source.