Lavoir Au Logis, pont sur la Dive, route de Nauvay

En 1923, sur un devis de 2 800 F, la commune entreprend la construction de ce lavoir municipal près du moulin sur la Dive: des fondations en moellons, une charpente, reposant sur des piliers et couverte en ardoises, un entourage en bois blanc sur trois faces, un plancher mobile en chêne sur des poutrelles métalliques avec un système élévatoire et une planche à laver de cinq mètres. Le sol, entre le mur du fond et le plancher mobile est cimenté. (Arch. dép. Sarthe, 2 O 18/7)

Il a été restauré dans les années 1990. Le plancher mobile fonctionne toujours.