plan 1839        Arch.dép.Sarthe 2 O 349/7

 

En 1835, le ruisseau de Launay qui traverse la route départementale du Mans à Mamers dans le bourg de Souligné, coule sur « un glacis plat en pierres cassées ». Les bestiaux venant s’abreuver et les voitures entretiennent l’humidité et la circulation des piétons y est difficile. La construction d’un aqueduc va entraîner l’exhaussement de la route et l’impossibilité d’accéder à l’abreuvoir situé entre deux maisons. (point B sur le plan)

Après de nombreuses péripéties, cinq ans plus tard, une amorce de solution semble trouvée pour établir un abreuvoir et un lavoir, à proximité, sur une source, sur le chemin de Courcebœufs.(point C sur le plan)

L’agent-voyer est d’accord mais …il n’y a pas de place pour le lavoir! (Arch. dép. Sarthe, 2 O 349/7)

Il semble bien que, finalement, le village n’ait jamais eu de lavoir communal.