Route de Ruillé-en-Champagne (C2), près de l’église.

En 1921, la famille DES CARS de SOURCHES vend son lavoir et le moulin de Blairé au meunier qui met fin à l’usage du lavoir, même moyennant paiement. La commune ne disposant d’aucun autre emplacement, la mairie en demande l’expropriation pour utilité publique. Finalement, sans doute sur les conseils du préfet, elle achète une autre parcelle, près du bourg, dans un pré de la Métairie, ainsi que le droit de passage, pour construire un lavoir sur le Quineau. Le devis du charpentier comprend une planche à laver de 6,70 m de long sur 33 cm de large, trois limandes porte-linge, quatre poteaux de 3 m de haut pour soutenir la toiture en tôles ondulées (un pan de 10 sur 4 m) et les crémaillères pour la vanne du barrage. Le maçon est chargé du carrelage. Ces travaux coûtent 3 000 F. (Arch. dép. Sarthe, 2 O 127/7)

Détruit par un incendie en 1997, le lavoir a été restauré l’année suivante. Il est maintenant couvert en tuiles plates.