Route du Lavoir

Le 10 mai 1873, l’entrepreneur M.René SIMON, dresse le devis des travaux à réaliser pour réparer le lavoir public, sur le Pin, à 1500m du bourg, sur le chemin vicinal ordinaire St Biez-Mayet. Il prévoit la réparation des murs du bassin de 10m sur 5m, le pavage du fond et la construction d’un hangar abritant un des côtés de lavage. Huit poteaux en châtaignier doivent supporter la charpente en chêne et peuplier avec un entourage en voliges de sapin. La toiture demande 3700 ardoises et un madrier de lavage est installé sur deux côtés. Le lavoir n’est pas la seule urgence de la commune. Aux 600F du lavoir, il faut ajouter 800F pour la maison d’école. Une partie des 604F restants de l’indemnité de guerre, et des travaux payés au fur et à mesure des fonds disponibles vont permettre de réaliser ces projets.

Ce lavoir communal est au bord du pré de M.BOULLARD. Cette situation est gênante car elle empêche les laveuses d’accéder aux deux grands côtés du bassin. En 1880, la municipalité va donc échanger 120m² de terrain communal avec 45m² du pré autour du lavoir.(Arch.dép.Sarthe, 2 O 271/5; 2 O 271/7)

Les dates des restaurations de 1933 (avec les battoirs) et 1990 sont gravées dans le sol du bâtiment maintenant couvert en tuiles. Le lieu est désormais aménagé en coin de pique-nique.