plan 1910       Arch.dép.Sarthe 2 O 249/7

Le 12 novembre 1910, Madame veuve THORIN et ses héritiers s’engagent à céder gratuitement à la commune une portion de terrain dans la parcelle cadastrée  B n° 127, en bordure du chemin d’intérêt communal Loué-Le Mans. Ce terrain offre le double avantage d’avoir un accès facile et de recevoir les eaux de ruissellement et de sources qui pourront alimenter le bassin de 12m sur 4,40m, d’une profondeur de 1,32m.

Un seul côté de lavage est abrité par un pan, couvert en ardoises, s’avançant d’un mètre au-dessus de l’eau. Les trois autres côtés sont à découvert et enclos d’un treillage en châtaignier et de trois rangs de fils de fer. La charpente s’appuie sur huit poteaux posés sur des dés en maçonnerie et un mur de briques du côté route. Des voliges ferment les petits côtés. Trois tréteaux de 3m sont installés. La vidange est prévue à l’aide de seaux. Le devis de 2 000F ne reçoit qu’un secours de 100F. Le traité de gré à gré est passé le 26 février 1911 avec M LEFEUVRE Félix charpentier à Pruillé. (Arch.dép.Sarthe, 2 O 249/7)

 

 

La construction d’un lotissement dans les années 1970 a fait disparaître le lavoir.