Ce n’est que le 29 juin 1930 que le Conseil municipal se prononce pour la construction d’un lavoir public et qu’il sollicite l’aide du Service vicinal pour établir le devis. En 1932, une parcelle de 26 m² dans le Pré du Pont cadastrée A n° 204, est acquise pour 200 F. (Arch. dép. Sarthe, 2 O 185/7)

Ce lavoir à un pan, au bord du Palais, a été vendu au propriétaire du champ, au début des années 1980. À environ 500 m du bourg, il était accessible depuis la route par une petite allée descendant à la plate-forme puis des marches amenaient à la planche à laver. Les murs maçonnés ont été gardés pour un abri au bord de l’eau. (Témoignage)