lavoir du bourg

Le village possède un lavoir sur une source, dans le bourg. Mais en 1883, les habitants réclament un lavoir couvert. Grâce à la souscription de 77,50 F, à l’aide départemental de 125 F et à la vente de peupliers, la mairie peut l’établir sur le Saint-Martin, en bordure du chemin n° 87.Une décennie plus tard, le projet se concrétise par la construction d’un mur de soutènement et de la toiture.

Du lavoir communal, il ne reste qu’un terrain marécageux.

lavoir du Vivier

 

lavoir du Vivier au début du XXe siècle

En juillet 1931, la commune envisage l’achat du Vivier vendu aux enchères, en vue d’aménager le lavoir. Mais le montant ayant dépassé les 9 500 F prévus, elle y renonce et pense utiliser cette somme pour l’installation de l’électricité dans le bourg et les bâtiments communaux. 

(Arch. dép. Sarthe, 2 O 157/7 et registre de délibérations)

 

 

 

lavoir du calvaire

Les anciens du village se souviennent d’un autre lavoir couvert près du calvaire en contrebas du bourg. Là, un trou d’eau et les vestiges d’un mur en gardent la mémoire.