plan 1923               Arch.dép.Sarthe 2 O 149/7

 

Le lavoir du meunier, sur la Sarthe, étant en très mauvais état et dangereux, le maire, lors de la séance du Conseil municipal du 19 décembre 1922, demande la construction d’un lavoir public, avec un marché de gré à gré, l’emploi de matériaux de première qualité et la fin des travaux avant le 31 octobre 1923. Le devis en est de 2 900 F. (sur le plan: vers La Guierche en haut et vers Souillé en bas) Malheureusement, ce lavoir est emporté par la crue de novembre 1930. En juin 1931, la municipalité décide de le faire reconstruire. Le devis s’élève à 5 400 F pour un lavoir entouré de voliges, avec une charpente en chêne et une couverture en tôles ondulées. Les laveuses s’installaient sur le plancher mobile en sapin. (Arch. dép. Sarthe, 2 O 149/7)

 

 

 

 

détail de carte postale de 1950

 

 

Sur cette vue aérienne, vous le découvrez au fond. Il a été détruit.