La commune de Guécélard date de 1880, auparavant, c’était Fillé-Guécélard. En 1909, le devis de 2 550 F, dressé par l’architecte-voyer, concerne la construction d’un lavoir sur la dérivation du Rhonne, près du vieux bourg. Les travaux de maçonnerie, de vannage, la cloison en briques belges, les conduites d’eau et l’empierrement de la plate-forme sont réalisés par Frédéric BOUQUET, maçon à Guécélard. En même temps, Nicolas DEMATTEO, entrepreneur au Mans, exécute le bassin en ciment armé et la margelle à laver en ciment de 21 m de long sur 0,30 m de largeur. À la fin de l’été 1909, le marchand de bois TURPIN-BRETON, pose la charpente en chêne et peuplier, les ardoises et la zinguerie ainsi que la porte d’entrée en chêne. En 1928, les tuyaux d’alimentation doivent être renouvelés. (Arch. dép. Sarthe, 2 O 148/7)

 

 

L’alambic hippomobile stationnait au dos de ce lavoir qui a été détruit à la fin des années 1970.