Lavoir du Pont Tatin : bourg, rue Geneviève Hobey

plan 1901   Arch.dép.Sarthe 2 O 141/7

En 1901, la municipalité se préoccupe de construire un lavoir public couvert sur la Vilette, au Pont Tatin, pour quinze laveuses. Le devis de 1 520 F est en partie financé par une souscription de 730 F et une subvention départementale de 200 F. Des murs en moellons et trois poteaux en chêne sur des dés en grès supportent une charpente en bois blanc. La toiture de tuiles, à deux pans avec des croupes, est terminée par un faîtage en terre cuite. Le fond du bassin et l’intérieur du lavoir sont pavés en dalles de grès. Un madrier en chêne de 12 m, une main courante derrière les laveuses et, à l’arrière du bâtiment, une plateforme pour servir de dépôt aux brouettes et autres véhicules, complètent l’installation. (Arch. dép. Sarthe, 2 O 141/7)

Il a été restauré au début des années 2000.

Lavoir de la Pellerie : Hameau de la Pellerie ; D338

Il appartient à la commune depuis 1947.

Il conserve une margelle en pierre sur la partie à ciel ouvert.