D’après des témoignages, il existait, sur la Sarelle, un lavoir qui a été détruit.