La commune n’a compté que des lavoirs privés en bois, utilisés par toutes les femmes du village et aujourd’hui disparus. (Mairie)