lavoir de la rue de la Gode

En 1880, le lavoir de la rue Gode est reconstruit et agrandi en achetant une parcelle de terrain à un particulier (cadastre B 357). Un mur de soutènement est élevé pour empêcher l’éboulement des terres. (Arch. dép. Sarthe, 2 O 95/7)

Ce lavoir alimenté par une source, n’était sans doute qu’un bassin.

lavoir sur la Gironde

Sur la première carte postale du début du XXe siècle, les laveuses au bord de la Gironde, non loin de la gare de tramway, ne bénéficient d’aucun aménagement.

Sur la deuxième, au premier plan, les rails du tramway à vapeur départemental Le Mans-Saint-Cosme-de-Vair, poursuivent leur chemin le long de la Gironde. Au niveau du parapet, un abreuvoir-lavoir était aménagé derrière la palissade. Pas de trace de lavoir couvert.

De nombreux barrages de lavoirs privés étaient établis le long de la Gironde, au fond des jardins. Bien que modeste, ce ruisseau, inondant facilement la rue Principale, a été busé. (Documentation: brochure « Coulaines » de Roger Crétois et André Ligné, 2002)