D’innombrables points d’eau figurent sur le cadastre de 1833 mais la commune n’a jamais possédé de lavoir public.