À notre connaissance, ce village n’a jamais eu de lavoir communal.