Rue de La Motte

En 1893, la commune décide d’établir un lavoir à ciel ouvert, entouré de murs, avec des dés en maçonnerie de briques pour permettre, plus tard, d’asseoir la charpente. Le bassin est dallé et le pourtour est pavé en briques.

En 1913, les travaux de couverture sont effectués grâce à des souscriptions et à des secours départementaux. Ils comprennent la charpente en chêne, bois blanc et sapin, couverte en dalles de fibrociment et cinq châssis en tabatières. (Arch. dép. Sarthe, 2 O 11/7)

Au bout d’un passage étroit, une élégante grille laisse apercevoir une eau de source transparente. Des travaux de réfection ont eu lieu au début des années 2000 et le toit en impluvium est maintenant couvert en ardoises.