D’après les archives, seule une demande d’autorisation d’un propriétaire privé, pour un barrage d’irrigation et de lavoir-abreuvoir sur le Langueneau, a été faite en 1866. Aucune trace de lavoir communal. (Arch. dép. Sarthe, 39 AC 87)