Fin 1879, la commune vote 300 F pour la construction d’un lavoir et d’un abreuvoir publics. Ces travaux seront exécutés par voie d’économie, « un certain nombre d’ouvriers de la commune étant actuellement sans travail et voisins de la misère ».

Des travaux sont réalisés en 1901 pour 760 F dont 300 F de secours départemental. Est-ce que ces travaux permettent de couvrir le lavoir ? Le dossier d’archives ne l’indique pas. (Arch. dép. Sarthe, 2 O 6/8)

Ce lavoir n’existe plus.